Conférencier

Publié 19/11/18

Tarifs

Conférence : 3000

Talk

Français

Conférence donnée pour la première fois le 6 novembre 2018 à ISG Paris - Alumni et Master of Sciences & MBA. De quelle manière se rendre compte que le cœur est au centre de toute décision que nous prenons de manière consciente ou inconsciente ? En résumé : Après une présentation des fonctions du cerveau, je démontre progressivement de quelle manière le cœur est un "partenaire" du cerveau dans la réalisation de ses projets. Bien sûr, l'alignement du cœur, du cerveau et des actions (autrement appelé congruence) apporte une force supplémentaire à ce fonctionnement. Sujets qui seront traités durant la conférence : Approche issue des neurosciences appliquée : les neurones du cœur, leur rayonnement électromagnétique. A- En 1991, le Dr Andrew Armour a découvert que le cœur est constitué « aussi » de 40 000 neurones, indépendants de ceux du cerveau, ce qui induit un fonctionnement différencié. Comment en tirer profit dans notre quotidien ? Fun : Les inductions fausses du cerveau : un test très simple et ludique permet de se rendre compte des erreurs que peut induire notre cerveau face à la lecture simple d’un document. B- Les blocages du cerveau face aux messages du cœur : il y a plus de messages neurologiques qui montent du cœur vers le cerveau que l’inverse. Dans ce cas, comment expliquer nos hésitations et nos points de blocage ? Quelles sont les solutions ? C- En coaching, qu’appelons-nous la désynchronisation cœur-cerveau et quelles en sont les conséquences ? Comment y remédier ? Les réponses sont issues des recherches de l’université de médecine de Harvard en 1991 ; elles sont toujours d’actualité ! Fun : Quelques questions de coaching qui permettront une prise de conscience individuelle et qui amèneront à nous rendre compte que nous pouvons (souvent) nous mentir à nous-même. Cette prise de conscience nous permettra de devenir plus objectifs vis-à-vis de nous-même. D- Révéler l’énergie du cœur et son rayonnement : le cerveau se met « au service » de l’intuition, l’action met en œuvre la décision. Nous aborderons une petite partie de la dynamique du changement et l’intérêt de se donner des challenges : quelle est la plus petite action, la plus simple que je vais mettre en œuvre dès maintenant ? En conclusion, il sera question de définir l’espace qui se situe entre deux cœurs. Objectifs de la conférence : Prendre de conscience de l’importance du cœur dans l’écosystème neurologique et donc dans nos prises de position. Prendre conscience du poids de notre éducation, de nos apprentissages et de nos croyances limitantes au moment de monter nos projets et de prendre des décisions. Développer des solutions qui prennent en compte le paramètre « cœur » notamment dans la prise de décision, et le courage de les assumer, ce que l’on appelle aussi « la responsabilité » A qui s’adresse cette conférence: Tout futur cadre ou dirigeant confrontés à la prise de décision, qui souhaite faire appel à l’intuition au regard d’un contexte réglementaire exigeant. Toute personne intéressée par les interactions entre le cœur, le cerveau et les actions et qui souhaite avoir une meilleure connaissance de ces fonctionnements. Durée : 40 min à 1 h Format : stand up intéractif avec la salle Projection : oui Présentation du conférencier : J'ai dirigé un service de protection de l’enfance et à ce titre a été confronté à la prise de décision difficile en système complexe qui implique à la fois le système judiciaire, les équipes pluriprofessionnelles, et surtout les enfants et leurs familles. Le tout dans un cadre réglementaire exigeant. Passionné de développement personnel et de neurosciences, j'ai pris la décision d’acquérir des techniques de coaching et de me former à l’Institut des Neurosciences Appliquées (Paris). J'ai ouvert mon cabinet OOG.Coach et je contribue aujourd’hui à promouvoir la force de l’alignement (ou la congruence) des personnes, cadres et dirigeants, en travaillant avec eux : - la prise de conscience des valeurs personnelles et professionnelles et leur impact sur l’intelligence émotionnelle. - L’influence du cœur non seulement dans les choix quotidiens mais aussi stratégiques - Une meilleure compréhension des interactions cœur-cerveau-actions, de manière à qualifier l’excellence d’un objectif et affiner les actions mises en œuvre.