Conférencier

Speaker professionnel
🚀
Power speaker
Publié 14/07/17

Tarifs

Conférence : 3000

Talk

Français

ll y a 12 ans, je travaillais dans le domaine du digital et on me disait "Catherine, le digital, les entreprises s'en fichent". Il y a 10 ans, je travaillais dans le domaine du développement durable et on me disait "Catherine, le développement durable, les entreprises s'en fichent!". Quand j'ai décidé d'aborder la thématique du bonheur en entreprise, je n'ai donc pas été surprise de la réaction de mes interlocuteurs : "le bonheur en entreprise ? c'est bien utopiste". Pourtant j'étais certaine que face à la mutation du monde du travail, les entreprises allaient devoir prendre en considération le bien-être de leur salarié et ça n'a pas raté. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un média ne fasse un papier sur le bonheur en entreprise. Aujourd'hui, j'ai co-fondé le club des CHO qui fédère le les Chief Happiness Officers de France (autrement appelés responsables du bonheur) et qui est le premier réseau qui réunit RH, CHO, ou encore directeurs généraux des plus grands groupes français et internationaux. Depuis 2 ans en veille sur la thématique, j'interviens pour apporter mon expertise sur les tendances liées au bonheur en entreprises et sur le rôle des Chief Happiness Officers. J'interviens également sur la mutation des sociétés qui se doivent de remettre l'humain au centre et sur ses causes. Non, le CHO ne fait pas que mettre en place des flippers. Son rôle répond à des enjeux de société beaucoup plus conséquents. Un salarié heureux est en effet plus productif, moins malade, moins absent, plus créatif. Ce que je veux transmettre : - quelle évolution de la fonction CHO - quelle est la place du CHO dans l'enreprise - les enjeux de la fonction - vers une mutation des sociétés - tendances en France et à l'international