Conférencier

Publié 17/01/19

Tarifs

Conférence : 3000
Conférence web : 3000

Talk

Français

L’actualité montre de fortes insatisfactions des Français sur le plan politique, économique et climatologique. Ces insatisfactions sont confirmées par des études représentatives de la population menées par Kantar Media ou encore Kea & Partners. On y parle d’un ras-le-bol face à un système qui s’effondre et d’un sentiment d’impuissance à un niveau individuel. En contrepied, les valeurs du collectif, du faire ensemble et de l’engagement communautaire arrivent sur le devant de la scène. Les jeunes sont partie prenante de cet élan collectif, leur adhésion à des associations ou à un autre type d’organisation ne cesse d’augmenter d’année en année (36 % des jeunes ont une implication associative en 2018, en moyenne + 4 points chaque année). Ces tendances sont-elles épisodiques ou correspondent-elles à un changement de valeurs massif qui prendrait le contrepied de l’individualisme ? Pierre Bréchon, professeur émérite de science politique à l’IEP-Grenoble, rappelle que les Français sont d’éternels pessimistes concernant la capacité du collectif à agir et ce même si nous manifestons aisément*. Les Français seraient néanmoins confiants sur le plan de leur vie privée qu’ils se sentent maîtriser et mobilisent aisément leurs cercles de proches, famille et amis. Sur le plan sociétal, ils attendent majoritairement une égalité entre les citoyens et un maintien des acquis sociaux. *Les Valeurs des Européens. Évolutions et clivages​, Armand Colin, 2014. Diplômée en sociologie (Universités Paris La Sorbonne et Denis Diderot), je suis spécialiste du changement de comportements individuels et des processus d’innovation. Je réalise des études qualitatives et quantitatives pour analyser les opinions et les pratiques des individus et je travaille particulièrement dans le champ du développement durable, de la ville intelligente et de la mobilité. J'ai créé le cabinet Change IT Use IT* en 2016 après huit années en tant que directrice des études et du développement chez Chronos, cabinet d’études et de prospective. Auparavant, j'ai eu plusieurs expériences en tant que chargée d'études (Institut National des Etudes Démographiques, Observatoire de la Vie Étudiante, Agence Régionale de Développement). J'interviens régulièrement dans des colloques et séminaires et je délivre des cours en niveau Master en sociologie, management et ingénierie.