En janvier 2019, il participe à son 37e Dakar, ce qui constitue un record1,2. Il a terminé 24 fois l'épreuve, ce qui est un autre record. En 1986, il a été le premier à courir l'épreuve en solitaire et sans assistance. Il a réussi néanmoins à terminer la course. Il a également couru en solitaire le Paris-Moscou-Pékin en 1992 en arrivant classé à Pékin après 16 500 km et 30 jours de course, où il a reçu le prix du courage. Le 2 janvier 2008, le quotidien L'Équipe lui consacre un article en dernière page et titre : « C'est Monsieur Dakar ». Il a été surnommé « l'inoxydable Monsieur Dakar ». Étienne Smulevici a aussi fait venir sur le Dakar des personnalités comme Raymond Kopa, Gérard Lenorman et Michel Hidalgo. Il a participé et participe encore à d'autres compétitions : au Maroc, en Tunisie, en Égypte, en Australie, en Islande, ainsi qu'aux 24 Heures 4x4 de Paris, qu'il a gagné en 2005 et aux 24 Heures du Nürburgring. Il est monté à 3 reprises sur le podium du Rallye des Pharaons. En décembre 2010, il a cosigné avec son ami Patrick Burgel un livre intitulé À sept ans, il voulait traverser le désert... Étienne Smulevici, « l'inoxydable Monsieur Dakar ». Le livre est préfacé par Patrick Segal et en 2014 « l'inoxydable Monsieur Dakar, la suite » écrit par sa femme Claude-Agnès. Après tant de périples au cœur de tout le Continent, il a décidé de mettre son expérience au service des autres en tant que coach sur les Rallyes Raids ou accompagnant lors de voyages découvertes autour du 4x4 aux 4 coins du Monde. Au 20 mai 2019, il a parcouru 519 300 km de course et a couru sur tous les continents.

Tarifs

Conférence : 2000
Table ronde : 1000