Conférencier

Publié mar. 07 juil.

Tarifs

Conférence : 4000

Talk

Français

Nous sommes déjà dans un changement majeur de civilisation et avec le coronavirus nous entrons dans une étape déterminante. Celle d’un arrêt forcé, massif, majeur, planétaire qui va recomposer le paysage global à la fois de notre économie libérale et mondialisée et aussi de notre humanité et de ses priorités. L’urgence pour les entreprises va être de reprendre leur activité, à la sortie du confinement. Pour le moment, elles doivent gérer les urgences du moment, le quotidien (run) avec tous les ajustements du télétravail qui conduit pour beaucoup à un ralentissement de performance, à des situations délicates dans les foyers, à des réorganisations assurément. Le bénéfice principal, une montée en compétence généralisée des compétences numériques. Ce qui est à revisiter : - Réinventer les méthodes de travail, - Gérer (en mode cellule d’écoute, cercles de paroles) les difficultés et les tensions propres au confinement. Comment soutenir les salariés ? - Transmission de compétences en accéléré entre là où il y a des besoins et là où il y a des offres (personnes en sous-activité...) La sortie du confinement : Ce qui va être difficile c’est d’envisager la diversité des possibles. Nous venons d’expérimenter avec le coronavirus ce que veut dire une situation systémique. L’imbrication des composantes de notre monde est désormais évidente et particulièrement difficile à gérer compte tenu de l’importance des composantes à prendre en considération. Si l’impératif va être de reprendre l’activité (court terme), il est tout aussi essentiel d’envisager le CT, MT et Long Terme. Pour cela plusieurs actions peuvent être menées de manière simultanée : - Anticiper la reprise et comment organiser le retour au travail avec les nouveaux ralentissements liés à la réorganisation, - Proposer également une vision à CT ; MT et LT : les personnes vont avoir besoin de sens, d’être guidés dans ce chaos (confinement et la suite, la reprise). Chacun a besoin de sortir des peurs pour se mobiliser pour cp-créer la suite. - Toutefois, les dirigeants sont tout aussi perdus que les autres acteurs pour savoir comment anticiper demain, nous sommes « câblés » ancien monde pour appréhender le nouveau. Nous avons donc un déficit de compétences, individuellement pour envisager demain. En revanche, collectivement, la sortie de crise est possible. - Il faut redonner du souffle et pour cela, partir de l’imaginaire pour élargir les possibles et trouver de nouvelles solutions, permettant d’innover. - Et l’essentiel est de faire travailler l’ensemble des managers et collaborateurs à la co-création de la nouvelle mouture de l’entreprise : développer une véritable agilité de posture, encourager les modalités coopératives, encourager la performance co-élaborée. - Pratiquer de nouveaux réflexes de change management : pilotage organique, gouvernance partagée et flexible, partage des meilleurs pratiques pour fluidifier les rouages, débloquer les énergies, apprendre à fonctionner dans les interstices…

Talks du même conférencier

Ce conférencier n'a aucun autre talk