Conférencier

Publié dim. 09 févr.

Tarifs

Conférence : 1000
Conférence web : 1000
Animation : 1800

Talk

Français

La toilette, intimité du nu, dans l'histoire de l'art Comment l’art a-t-il mis en scène les us et coutumes hygiéniques au gré du temps ? Peintures, gravures, photographies, sculptures parcourent les âges du XIVe siècle à nos jours. Les images esquissent une histoire du corps, des mœurs, des rituels dans un dialogue entre hygiène et intimité. La toilette n’est que prétexte à la nudité. Manet, Degas et Bonnard imposeront l’image du nu quotidien, femmes à leur toilette, corps mis à nus. Ils décrivent une pratique nouvelle, la toilette, l’évolution de rituels corporels et l’apparition d’un espace qui leur est dédié. Un lieu se ferme, des gestes s’inventent. L’individu s’approprie un temps n’appartenant qu’à lui. Dès la fin de la seconde guerre mondiale, l’eau courante poursuit sa lente conquête dans l’habitat particulier. La salle de bain est le lieu de ce nouveau rituel, popularisé par les beautés de la photographie publicitaire. Le thème de la toilette offre aux avant-gardes l’occasion de rendre compte, par des formes déstructurées, de souffrances intimes et collectives. Le XXIème siècle entraine le motif de la toilette dans une société de consommation entre intimité et exhibition. Etienne Aubert Conférencier d'art