Conférencier

publié lun. 27 novembre 2017

Tarifs

Conférence : 3000
Table ronde : 1000

Talk

Français

Ces 2 phénomènes inenvisageables il y a seulement 20 ans sont aujourd'hui la conséquence des évolutions des communications sans fil et des puissances de stockage et de calcul des ordinateurs.... En effet, nous pouvons aujourd'hui pour une somme infime, envoyer et recevoir des données partout et tout le temps et manipuler avec intelligence des terra-octets à la seconde ! De la voiture à la cafetière en passant par le lave-linge , tout objet pourra envoyer des informations pour un cout marginal inclus peu ou prou dans son prix de vente... La première application d'un objet communicant réside dans son usage, c'est a dire que l'utilisateur dispose d'une fonction de "télécommande interactive" dudit objet et cela fait partie de la valeur ajoutée des fonctionnalités de l'objet en question ( je géolocalise ma voiture stationnée, je pilote la température de ma maison ou la mise en route de mon lave-linge) En revanche, la seconde application de l'objet connecté, réside dans sa capacité à envoyer des données à son concepteur ! En effet, pour une valeur marginale du prix du produit on peut y glisser : un peu d’électronique, une carte SIM, un canal data régulier, et à l'autre bout le constructeur reçois, stocke et analyse les données envoyées par ses appareils en service aux 4 coins d'un pays. Pourquoi l'objet connecté peut modifier le rapport Clients->Distributeur->Fabriquant ? LIRE LA SUITE SUR -> https://www.linkedin.com/pulse/pourquoi-liot-et-le-big-data-peuvent-r%C3%A9volutionner-la-cyril-chedhomme/