Conférencier

Publié il y a 8 jours

Tarifs

Conférence : 1000
Table ronde : 1000

Talk

Français

"Francis Bacon, peintre de "viande" et Lucian Freud, peintre de "chair"mais tous deux frères de sang" Dans ses débuts Balthus trouvera son inspiration dans les œuvres de la Renaissance italienne notamment dans celles de Piero della Francesca et de Masaccio. Très vite il donnera cours à ses obsessions érotiques en prenant pour modèle de petites jeunes filles nubiles, lascives et à moitié endormies. Ses paysages et ses natures mortes sont d’une facture hors pair. Il a peint des groupes mystérieux, une rue où défilent des automates de rêve ; il a réalisé des portraits concentrés. Le poète Antonin Artaud disait de la peinture de Balthus qu'elle sentait « la peste, la tempête, les épidémies ». L’ambiguïté est une composante majeure de l’esthétique de Balthus. Tout au long de sa vie, il n’aura de cesse de forger sa propre légende. Quatorze ans après sa mort, les galeries s'arrachent ses peintures. Son œuvre n'a rien perdu de sa trouble séduction. Etienne Aubert Conférencier d'art