Conférencier

publié lun. 21 janvier

Tarifs

Conférence : 3000
Interview : 1500
Table ronde : 1500

Talk

Français
Anglais

Je suis reporter de guerre. Si je ne suis pas tous les jours sur ces terrains-là, les années de présence sur divers conflits ont marqué ma façon de voir, de penser, de ressentir les choses. Entre 1999 et 2005, en commande pour le magazine Paris-Match, je suis allée au Kosovo, en Tchétchénie, en Afghanistan, en Syrie... J'ai partagé le quotidien des combattants et celui de femmes, j'ai expérimenté leur souffrance, leur force, observé leurs comportements. J'ai appris avec elles et, aujourd'hui, j'ai envie de partager cet enseignement. Il concerne la place de la beauté dans l'existence en général en partant de leur témoignage au coeur de la guerre ainsi que de mon propre vécu de femme. Ayant réalisé l'importance de la beauté dans l'existence humaine, j'ai développé le projet de la documenter de manière anthropologique à travers "BEAUTIES", un corpus de photographies, informations à la source et films documentaires fixant ses codes et ses représentations au sein de diverses cultures et groupes sociaux. Pour résumer, j'ai appris trois choses: -loin d'être futile ou superficielle, la beauté autour de soi et l'entretien de soi sont la base de toute existence heureuse. -au coeur des conflits, le soin de son corps et de son apparence sont une source de force, de combativité et de résistance. -la beauté doit être recherchée à tout moment comme un accomplissement de soi et une réconciliation avec l'humain, le cosmos. Elle peut être envisagée comme un remède, une thérapie collective et individuelle. Il s'agit donc d'attirer ce simple fait humain dans sa dimension COSMIQUE. J'aborde également les dimensions cachées de la beauté, la symbolique qui s'y rattache, mais du symbolique observé et PRAGMATIQUE. - Qu'est-ce que la BEAUTE nous fait, au plus profond de nous? Pourquoi ? TOUS les HUMAINS en ont besoin. Pourquoi est-elle VITALE? Pourquoi nous rend-elle plus HUMAIN? Pourquoi est-elle une QUETE UNIVERSELLE? Pourquoi est-ce une OBSESSION, loin d'être FUTILE ou superficielle? Aujourd'hui, les grands groupes de cosmétique de luxe ont le sentiment d'être déconnectés du sens profond de la beauté car elle est MARCHANDISEE, marketée, objectivée, analysée en terme de consommation, de chiffres. Or, malgré toute la science déployée, l'humain reste LIBRE, libre de se faire "beau" comme il l'entend. Il faut décomplexer le discours pour prendre conscience qu'il y a là un véritable un outil de BIEN-ETRE, un espace de LIBERTE.® Mon expérience m'a amenée à rejoindre un certain nombre de philosophes et surtout la pensée de Fiodor Dostoïevski selon laquelle "la beauté sauvera le monde".

Talks du même speaker

Ce speaker n'a aucun autre talk