Conférencier

Publié 29/12/20

Tarifs

Conférence : 2000

Talk

Français

Pourquoi échangeons-nous ? C’est parce que nous avons des besoins qu’il est nécessaire que nous échangions. Ainsi, il est nécessaire de trouver une échelle commune afin de mesurer les échanges. C’est par exemple le rôle de la monnaie. Il faut donc qu’il y ai le même rapport entre le cordonnier et l’architecte pour qu’ils puissent échanger. Or, la monnaie s'échange et permet donc aux hommes d’avoir des intérêts en commun. La monnaie rend les choses mesurables entre elles.Elle devrait donc permettre l’égalité des échanges. Pour Cicéron, l’échange permet de renforcer les liens sociaux. Les hommes sont nés « afin de pouvoir se rendre service les uns aux autres » ( traité des devoirs). A l’inverse, Rousseau pense que les échanges sont sources d’inégalité. Les échanges ont rendu la vie des hommes plus facile. En même temps, on peut se demander s’ils n’ont pas rompu un bonheur antérieur ayant pris sa source avant la société. Les échanges ont des formes culturelles multiples : la parole, le don, le troc... mais également l'achat et la vente de produits et des services. Comment et dans quels buts échangeons-nous? Comment les échanges peuvent-ils conduire aux inégalités? Pouvons-nous vivre sans échanges? L’expansion des échanges économiques ( mondialisation des échanges) a transformé nos mœurs et nos pratiques de l’échange. Il apparait que cette modalité de l'échange est partiellement remise en question. L'apparition de l'économie circulaire modifie en profondeur la conception même que nous avons des échanges. il s'agira donc d'en rendre compte afin de mieux comprendre les transformations à venir.